Le triomphe de la raison ou pourquoi la raison serait-elle l’ennemie coeur ?

 

"Two lovers", "Vicky Christina Barcelona" et "Les Noces rebelles" sont trois films d’amour contrarié. Dans le premier, le spectateur fait son propore choix sur le futur des héros, dans le second ce même spectateur est guidé et dans le troisième il est trop tard.
 
Dans le premier, par le réalisateur de "7h58 ce samedi là", le fils d’un couple rescapé de la Shoah est amoureux d’un blonde chrétienne et inspire de l’amour à une brune juive qui a reçu la bénédiction des parents. Au final, il est rejeté par la blonde et accepte l’amour de la brune. D’autres diront qu’il se résigne à l’amour de la brune et à la vie avec elle.
Les réactions des spectatrices sont très diverses. Certaines pensent que la brune est un choix par défaut et que cela conditionne un mariage malheureux.
Pour les autres, les héros sont trentenaires, ils ont donc déjà vécu des histoires et sont prêts à recommencer.
L’engagement est le fruit d’une réflexion. Le héros a tranché, certes brutalement, en une scène (une marche sur la plage). Il a pris conscience de façon rapide qu’après la rupture il se reconstruirait (ce qui peut prendre plusieurs semaines, mois selon les individus et les histoires). Il sait diriger son coeur. Plutôt que faire une croix sur la blonde, je pense que ses yeux se sont ouverts sur les qualités de la brune.
 
De même dans le Woody Allen, Vicky après avoir trompé son fiancé décide de l’épouser. Elle transforme son histoire d’amour en mariage de raison. Vu sa tête (et entendu le commentaire de la voix off) lors de la dernière scène, le réalisateur ne lui prédit pas un mariage heureux. Or consciente de ses erreurs, le spectateur pourrait supposer qu’elle ne trompera pas son mari et ne réagira pas instinctivement.
 
Un mariage heureux, ce n’est pas ce que vit Kate Winslet dans le film de Sam Mendès. Elle s’aperçoit que son couple a renoncé à tous ses rêves. Son mari et elle poursuivent des rêves différents. Elle réagit en essayant de réveiller son mari, de lui faire comprendre que sa vie dépend de la tentative de renouer avec le point de départ de leur histoire. Elle échoue et s’inflige le seul acte qu’impose son échec.
 
L’avantage d’avoir pris conscience de ses faiblesses avant le mariage le sauve et permet d’adjoindre la raison au coeur.
Cet article a été publié dans Divertissement. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s