Le monde se divise en deux

Cela devait arriver. C’était prévisible depuis que j’ai quitté la maison de mes parents. J’y étais préparée. Mais cela a causé un choc !

Cette année, mes parents ont acheté des matzots Neymann, les vraies depuis 1850 à Wasselonne. (Ils ont aussi acheté une autre marque pour satisfaire toutes les tendances du ménage.) De mon côté, mon magasin n’était achalandé qu’en Heumann, les vraies depuis quatre générations à Soultz-sous-Forêts.

Vous l’avez compris, il y a eu scission, une fracture générationnelle. Du coup, je peux assurer une étude comparative. Je peux assurer que les miennes, les Heumann pour rappel, sont moins grillées (et donc meilleures) ! Par ailleurs, le système de découpe est complètement différents. Les miennes se découpent en six carrés. Les autres se découpent en huit rectangles.

Qui a parlé des Rosinski ?

Pour l’année prochaine, je pense faire comme frère : je délègue les courses à mes parents pour éviter que le bois ne s’élargisse entre Boulogne et Neuilly.

Vous n’avez pas compris l’enjeu de cet article, le monde se divise en deux ceux qui l’ont compris et les autres.

Cet article, publié dans Aliments et boissons, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le monde se divise en deux

  1. corentin dit :

    Je confirme… je n’ai rien compris. Par contre le titre m’a fait penser à ça : http://www.youtube.com/watch?v=l3fEJIeJ-ck

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s