Mères parfaites et père indigne ?

Quand j’ai vu la bande-annonce du film d’Anne Fontaine « Perfect Mothers », je me suis dit que vraiment c’était un sujet dans l’air du temps puisque je me souvenais  d’un autre film sorti récemment et d’une histoire lue dans Elle (29 mars 2013).

En effet, au début d’année 2013 était sorti le film « Amitiés sincères » dont je n’ai aussi vu que la bande-annonce. Il était question d’une amitié entre trois hommes, Paul, Walter et Jacques puis de l’histoire d’amour entre Paul et la fille de Walter. La fiche Wikipedia précise même que « 30 ans les séparent. »

Le scénario du film d’Anne Fontaine est basé sur la nouvelle « Les Grands-mères » de Doris Lessing. En résumé, deux femmes, très proches qui ont eu leur garçon vers 20 ans, développent, vingt ans plus tard, une histoire d’amour avec l’enfant de l’autre.

Pour terminer, dans le Elle du 29 mars, le lecteur trouvait une histoire vécue « Je suis amoureuse du meilleur ami de mon père ». Vingt-ans séparent les deux protagonistes.

Pour continuer, dans les deux cas les héros se posent des questions sur leur amour, et sa tolérance par leurs proches ou la société. Dans les deux cas, l’histoire reste cachée au-moins un temps. Alors où sont les différences ?

Dans l’oeuvre de la Prix Nobel de littérature, les hommes sont plus jeunes que les femmes.

Toujours dans la nouvelle il est question d’échange. Le fils de l’une est l’amant de la mère de l’autre et réciproquement… Dans le film de François Prévôt-Leygonie et Stephan Archinard, Paul est célibataire, sans enfant.

Peu de média ayant évoqué le film avec Jean-Hugues Anglade et Gérard Lanvin, je suppose qu’il n’apportait rien de nouveau ou qu’il était mauvais. En revanche, ils ont beaucoup parlé du film d’Anne Fontaine en précisant qu’il s’agissait bien d’une histoire d’amour. (Ca parait évident qu’il est possible de tomber amoureux de Naomi Watts ou de Robin Wright.) Comme il est admis que la différence d’âge entre une femme de 30 et un homme de 60 est égale à la différence d’âge entre un homme de 30 et une femme de 60, je pense que c’est la notion d’échange qui posait problème !

Cet article, publié dans Livres, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s