Des travaux de voirie à l’incendie !

Mardi soir, 22 octobre, arrivée au pied de mon immeuble, je constate qu’il y a du monde et de l’activité et que les feux du croisement ne fonctionnent pas. Une jolie affiche est placardée à l’entrée : 20131023_123227[1]

Et en effet, aucune lumière n’est visible. Le gardien m’informe que ERDF prévoit un rétablissement vers 1h-2h du matin et que la panne a commencé vers 11h du matin. Jusque là tout va bien.

La nuit est bercée par le doux bruit des marteaux-piqueurs (un petit mot pour les voisins qui donnent sur rue). Au réveil, l’électricité n’est pas revenue mais tout va bien !

A 8h30, au moment où je m’apprête à quitter la maison, mon téléphone démarre et me demande d’enregistrer un message d’accueil. Mon four indique 00:00, l’électricité est revenue. Tout va bien !

Puis, je perçois un sifflement, et tout d’un coup une explosion (boum) accompagnée d’étincelles autour de la multi-prise (box et téléphone fixe). Ensuite, une odeur inhabituelle se dégage. Plusieurs de mes prises ont cramé et je ne fais que sentir l’odeur de l’appareil électrique brûlé ! Là j’avoue avoir compris ce qu’était un court-jus et surtout comment un incendie commençait ! Et ça ne va plus du tout !

Evidemment, l’électricité est recoupée et ce d’autant plus que mon disjoncteur a disjoncté.

Après avoir débranché tout ce que je pouvais, je descends. Les techniciens ERDF sont entourés par des résidents inquiets certains ont vu leur télévision sautée et tous ont sursauté. En plus de demander à qui il faudra se plaindre (service contentieux d’EDF), je leur demande s’il faut débrancher le reste des appareils (four, plaque et réfrigérateur) car je commence à avoir peur qu’au redémarrage cela re-claque et en mon absence j’aimerais autant éviter les étincelles ! Leur conseil n’a pas été d’un grand secours et je décide d’aller au bureau en laissant brancher ma cuisine.

Aucun n’a pensé à conseiller de disjoncter et de mon côté, je n’ai cette, brillante, idée que plus tard.

A midi, je me rends à la maison en me disant que si la situation n’est pas revenue à la normale, je disjoncterai le disjoncteur.

Heureusement, l’électricité est revenue et aucun appartement n’est en feu ! En revanche, l’installation me parait temporaire. Voici la vue d’ensemble au pied de l’immeuble : 20131023_123430[1].

Et voici deux gros plans pour mieux voir les fils :

20131023_123650[1] 20131023_123537[1].

Oui, je sais l’article est sensationnaliste mais que ne ferais-je pas pour de l’audience et ce même si je n’ai perdu que deux prises et mon téléphone fixe !

Cet article, publié dans Uncategorized, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s