Du miel et des pommes

Après m’avoir envoyée en mission au Louvre Lens (oui parfois ma vie est difficile), mon chef m’a missionnée pour la récolte du miel. Ca tombe bien c’est la saison ! Le 3 septembre, j’étais donc chez Ekodev (3, rue du Louvre) pour en apprendre un peu plus sur la récolte du miel, les abeilles, l’installation de ruches et l’apiculture en général.

Quelques chiffres

  • Une abeille produit 5g de miel dans sa vie.
  • 1kg de miel c’est 5,6 millions de fleurs butinées et deux tours du monde parcourus sachant que les fleurs se trouvent sur un rayon de 3km autour de la ruche.
  • Une abeille peut être faux-bourdon, reine ou ouvrière.
  • Une abeille vit en moyenne quarante-cinq jours en été et six mois en hiver. Il existe des abeilles d’été et des abeilles d’hiver. La reine vit quatre ans mais les apiculteurs la changent tous les ans pour assurer le rendement.
  • Au cours de sa vie, une abeille ouvrière exerce six « métiers » : nettoyeuse, nourrice, cirière (elle construit les alvéoles), gardienne, ventileuse et enfin
    butineuse dans les deux dernières semaines.

L’année d’une ruche

L’année se déroule en quatre temps :

  • Développement mars – avril,
  • Essaimage,
  • Préparation
  • Et hivernage.

Les abeilles font de la mono flore durant un trajet et forcément, elles sont soumises au saison et aux floraisons ce qui permet de déterminer les origines des miels.

La ruche et la récolte

Le bois le plus couramment utilisé, en France, pour les ruches est le pin et voici la structure.

2014-09-03 16.02.24

Nous n’avons pas assisté à l’extraction des cadres (donc non pas de photo de moi en cosmonaute) mais nous avons commencé à l’étape suivante qui consiste à ôter la cire des cadres pour libérer le miel. La partie inférieure de la ruche est laissée aux abeilles. Cela constituera leurs réserves pour l’hiver.

Les cadres extraits, il faut les nettoyer :

2014-09-03 17.40.082014-09-03 17.17.542014-09-03 17.18.10

 

Puis, pour libérer le miel les cadres sont passés à la centrifugeuse.

 

 

2014-09-03 17.40.40.

Le miel est récupéré, il faut le laisser décanter. Et la mise en pot est possible :

2014-09-03 17.27.13

 

Notre sympathique conférencier a aussi abordé le problème de la haute mortalité des abeilles depuis une dizaine d’années. Il manque deux millions de ruches pour assurer une pleine pollinisation des plantes dont les légumes et les fruits que nous consommons. Actuellement, les abeilles disparaissent à un rythme soutenu or notre nourriture dépend des abeilles (amandes notamment). Enfin en France, nous importons du miel or nous étions autosuffisants il y a 30 ans.

Il faut donc planter des plantes mélifères et manger du miel français. Le fruit qui se marie le mieux avec le miel et la pomme et voici ma cueillette parisienne :

IMG_0243[1] IMG_0108[1] IMG_0244[1] Sur le stand de la galerie Xavier Eeckhout, Biennale des antiquaires 2014.

Il ne vous reste qu’à les tremper dans des pots à la bonne taille et l’année sera douce.

Bonne année à tous !

Cet article, publié dans Aliments et boissons, Santé et bien-être, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s