Le cyrillique bulgare

En allant skier en Bulgarie en 2016, je craignais de tomber sur une station en style communiste avec des remontées mécaniques antédiluviennes. Je m’attendais pas à déchiffrer le cyrillique bulgare avec tant de facilité ni à trouver à une impression de sécurité impressionnante ! Si la station de ski n’avait rien de communiste, en revanche à Sofia, il y en avait des traces dans l’architecture.

Pour le style communiste, vestige du mur et mirador sont bien présents avec les larges avenues.

    

 

A Bansko, dans la station de ski, j’ai même croisé une carriole, une vraie pas celle pour touriste :

Plus surprenant, à l’entrée des bâtiments, il est rappelé que les armes ne sont pas bienvenues à l’intérieur :

Sur la porte de l’hôtel à Sofia.

Sur la porte du tribunal.

Mais bon, le plus surprenant est ce qui va suivre ! Dès mon premier tour dans la capitale, je remarque une devanture qui attire mon attention. A l’intérieur, une vraie salle de jeu pas une épicerie !

C’est à Bansko et à l’hôtel que j’ai compris que je lisais parfaitement le cyrillique bulgare :

 

La Bulgarie est en effet une destination privilégiée par les touristes israéliens, très proche et moins chère que les stations de sport d’hiver des Alpes. Dans les télécabines, il n’est pas rare d’entendre de l’hébreu à tel point, qu’en 2012 un attentat avait visé un groupe de touristes israéliens à l’aéroport de Bourgas.

Publicités
Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s