Chasse à l’envahisseur

En 2017, c’est la seconde fois que je rencontre Space invaders dans un musée. La première fois en 2013, il était exposé parmi d’autres artistes au musée de La Poste qui consacrait une expo au Street Art. Cette année, l’exposition « Hello, my game is… » du Musée en herbe, lui est entièrement dédiée jusqu’au 3 septembre. J’ai profité du congé pascal pour y emmener ma nièce et mon papa et j’ai découvert l’application Flashinvaders qui existe depuis 2014. Evidemment, j’ai eu un moment de regret quand j’ai réalisé que je ne pouvais pas récupérer les coordonnées des mosaïques que j’avais déjà photographiées dont celle de Montpellier :

Donc au 20 juin, j’ai capturé vingt-huit des mille deux cent quatre vingt-trois Invaders parisiens dont le plus récent :  

Le plus vieux, que j’ai, est PA_84 qui résiste depuis 1998 dans les rues de Paris.

Je pense avoir repéré d’une part des mosaïques arrachées :

 dont j’ai même retrouvé la trace, et d’autre part que toutes les mosaïques n’incombait pas à Space Invaders :

.

Pour reconnaître une œuvre, l’application se base à la fois sur le GPS et sur la reconnaissance photographiques. Ainsi, Mona Lisa de la rue du Louvre parasitée par des affiches ne m’a pas été décomptée :

L’application offre évidemment un classement en temps réel basé sur le nombre d’Invaders trouvés et le nombre de points rapporté par chacun.

Les Invaders sont classables en fonction de leur date de capture ou de leur âge .

À ce stade, je ne me suis pas aidée des guides d’invasion en ma possession : Paris, Miami, Hong Kong. Mais je compte bien augmenter mon efficacité pour de prochaines visites ou planifier mes vacances ! Il existe d’autres goodies Space Invaders : autocollants et tasse.

L’application a précédé de deux ans la fameuse Pokémon GO. Toutes les deux doivent contribuer à parcourir les villes de long en large mais alors que Pokémon GO a tendance à vous maintenir les yeux rivés à l’écran avec Flashinvaders vous vous promenez le nez en l’air. Du coup, j’ai repéré d’autres artistes qui décorent nos rues :  de Gzup,   du Diamantaire ou encore

Bonne balade !

Publicités
Cet article, publié dans Computers and Internet, Divertissement, Jeux, Livres, Ordinateurs et Internet, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s